ATTENTION :

Bonjour les Internautes! Bienvenus sur le BLOG d'OMBRE LOUVE!


\rightarrow chaque double étoiles oranges () rencontrée équivaut à un nouvel article complet sur le sujet; ou à un lien extérieur au blog (le texte s'affiche alors en mauve): cliquez dessus pour l'afficher!
\rightarrow chaque étoile bleue () équivaut à un article en préparation.

\rightarrow Vous trouverez une nouveauté: la barre principale (horizontale bordeaux ci-dessus) avec des onglets tels que "mes expositions" ou "contact" (en orange), qui vous permettra de trouver facilement tous les articles qui y sont liés.

\rightarrow Pour agrandir une image, il suffit de cliquer dessus.
\rightarrow Il vous est également possible de naviguer dans ce blog et de voir les articles antérieurs en passant par les catégories via la colonne de droite.

\rightarrow Vous pouvez retourner sur la page principale d’un simple clic sur la bannière en haut du blog ou en cliquant sur le mot "accueil".


----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci pour votre visite, vos conseils et vos commentaires. ♩♫♪♬

----------------------------------------------------------------------------------------------------------


je suis Charlie

je suis Charlie

samedi 31 janvier 2015

MONStre 2015




Voilà, j'y ai mis beaucoup d'heures de réflexion et de travail mais je l'ai enfin terminée (à temps et en heure!): voici la couverture d'un livre intitulé "MONStre 2015 : les conditions de vie des artistes".  

Ce recueil comportera 15 textes de grande qualité, d'artistes francophones (belges, français et suisses); un avant-lire composé par le trio Florian Houdart, Laurent Roman et Ombre Louve. La couverture ainsi qu'une illustration intérieure sont de mon cru :)
Cet ouvrage paraîtra cette année aux Editions Chloé des Lys et en collaboration avec l'asbl montoise Le Coin aux étoiles.

Il sera présenté courant 2015 lors de différents occasions (présentation au Coin aux étoiles , salons littéraires, rencontre avec quelques uns des auteurs du livre,...)


Le dessin, l'infographie et la colorisation ont été entièrement réalisés par Ombre Louve d'après des idées d'Ombre Louve et de Florian Houdart.

Nous sommes fiers de vous présenter la version finale de l'illustration de couverture !
Nous avons voulu mettre en scène, de manière un peu décalée, une jeune femme représentant une muse et une artiste en résistance: sans doute une
MusArtiste ARTiviste.
Avec ses propres armes - un guit'arc, une palette, une plume, un crayon, un pinceau - elle affronte le MONStre :  le Doudou mué en tyrannosaure comme la ville qui, dans ses symboles, se retournerait contre ses habitants. Le combat est âpre, la jeune artiste pourrait être tuée d’un coup de patte mais rien n’est perdu car la flèche est proche du monstre...
Nous avons voulu laisser l'interprétation la plus libre qu'il soit mais nous ne vous cacherons pas que pour nous, il s'agit d'un appel à agir en utilisant notre art contre l'arrogance, le mépris, la grandeur de gens qui trop souvent ne nous comprennent pas et nous écrasent. 


Détail de la couverture
et avatar de la page FB MONStre 2015



La page FB MONStre 2015 a été crée le soir de la fête d'ouverture de Mons 2015.
Ici, c'est promis, il n'y aura pas de lumières criardes ni de foule gueularde. On vous parlera d'art et de littérature. Pas d'un autocollant avec un mot dessus que l'on colle sur soi comme une pub ! Non, de quinze textes d'auteurs de talent qui ont illustré le thème des conditions de vie des artistes avec brio, ce qui leur vaut de se retrouver dans notre recueil. 
On espère que vous aurez beaucoup de plaisir à découvrir les textes et les auteurs qui ont permis à ce livre de voir le jour.

Et cette page, c'est aussi la VÔTRE ! Si vous avez monté une alternative avec des bouts de ficelle. Si vous êtes un artiste qui sue, qui taffe des heures et des heures pour quelques malheureux euros. Si vous avez un projet culturel... votre témoignage nous intéresse ! N'hésitez pas à nous envoyer un message, on publiera ce que vous avez à dire sur la page (Anonymat garanti s'il le faut). De même, si vous êtes au courant d'une injustice causée par MONS 2015, dites-le nous ! Bien-sûr n'oubliez pas de nous faire part aussi de vos bonnes découvertes de Mons 2015 (car non il n'y a pas que du mauvais.... mais gardez bien en mémoire que la majorité de ces agréables surprises viennent d'artistes qui ont du y aller au forcing pour que leur propositions soient quand même retenues.... comme quoi on a raison d'insister et de résister!) 

Et puis, n'oubliez pas ce dernier point ô combien important: celui d'inviter vos amis à aimer la page car plus on est de p'tits MONStres et plus on se marre !!! Le but est bien de pouvoir tous ensemble montrer que, même avec peu de moyens, nous pouvons nous rencontrer, discuter, partager ...et créer tous ensemble.



vendredi 23 janvier 2015

Nous sommes Charlie

Nous sommes Charlie....

De ce qui est arrivé, j'en reste encore sans voix.
Non ce qui arrive ailleurs qu'à nos portes ne doit pas être vu comme moins grave!
Oui il y a des innocents tués partout chaque jours!

...Mais quel sentiment horrible quand ces massacres touchent des gens dont les dessins nous suivent depuis si longtemps qu'on n'imagine pas que ces dessins -et ceux derrière- puissent disparaître en quelques minutes et d'une façon aussi horrible?
Des gens dont on a lu les albums, des gens que l'on a pu parfois croiser, avec qui on a parlé, et avec qui on a pu établir un certains liens, de près ou de loin.
Je suis amie avec des dessinateurs de presse tel Samuel, Rafagé, Sondron et tant d'autres caricaturistes, peintres, photographes, dessinateurs de BD, acteurs...

Ce qui s'est passé touche tout le monde, en particulier les journalistes et les caricaturistes;
mais si ça touche surtout les dessinateurs,
c'est parce qu'on fini tous toujours par un jour se croiser et se connaître
.... et qu'il est impensable que notre métier doivent être classé comme étant "dangereux"
Comment peut-on prendre les armes contre des stylos et des crayons?!

Que l'on soit d'accord ou pas avec le concept de Charlie Hebdo,
il faut avant tout se rappeler que c'est un journal parodique, dont volontairement caustique.
Je n'ai pas toujours été d'accord avec tous leurs choix, mais jamais je ne les aurais brimé pour autant.
Comme accepter que des gens soient exécutés juste parce que leur idées (leurs dessins qui plus est!) ne sont pas les mêmes que certains?
Ils ont tués des grands gosses peut-être chahuteurs mais absolument pas méchants,
des gamins éternels avec le cœur sur la mains qui ne voulaient que s'amuser et faire rires les autres.
Franquin disait qu'il restait un grand enfant parce que dessiner est une activité que font tous les enfants. Ceux qui ne perdent pas cela restent éternellement de grands gosses.
Ils ont non seulement tués des innocents, mais aussi une part d'innocence que garde tout dessinateur. 

Je lève le poing et le crayon!
NON ils ne nous feront pas taire, ils n'ont obtenus de nous qu'une minute de silence!

★Ombre Louve★


Hommage réalisé par Ombre Louve après les attentats de Charlie Hebdo.





Nous, de l'asbl le Coin aux étoiles (maison culturelle alternative à Mons), tenions à réagir à ces événements et au climat sécuritaire actuel mais nous souhaitions le faire une fois l'émoi collectif passé afin de prendre du recul et d'éviter tout risque de mauvaise interprétation. 

Depuis le début, nous avons voulu mettre la liberté d'expression au coeur de notre démarche. Une liberté dont nous connaissons les contours : pas de frontières entre nous, peu importe nos horizons, mais une barricade face aux préjugés, discriminations et idées d'extrême-droite qui essaient depuis de nombreuses années d'infiltrer les milieux alternatifs. 


Une barricade, ce n'est pas un cordon sanitaire. C'est un instrument de lutte que nous construisons ensemble. Ce n'est pas non plus une barrière comme celles que les pouvoirs vont mettre autour de nous par toute une série de dispositifs militaires et policiers entretenant une certaine psychose.
Nous nous sentons tous un peu tristes depuis les attentats. Nos rues ont un parfum de mort. Les gens y passent, rapidement, pour consommer, fuyant encore plus le moindre regard. La société continue à se laisser gangréner par la peur. 


Nous savons que c'est utopique mais nous aimerions tant que ça change! Plus que jamais, nous avons besoin de sortir, de rencontrer de nouvelles personnes, de découvrir de nouveaux milieux. Nous avons besoin d'échanger, de nous amuser, de reconstruire ensemble de nouvelles valeurs, bref d'élargir notre champ de vision. 


Hélas, la consommation de masse a créé la morosité qui a engendré la méfiance et puis la haine. En 2015, nous comptons organiser plus de conférences-débats et donner ainsi la parole à ceux qui luttent contre les injustices et les obscurantismes. Venez nous rejoindre autour d'une boisson bio ou équitable. Posez-vous, réfléchissez, discutez. Trop souvent, nous laissons des pouvoirs s'exprimer à notre place. Or, la parole nous appartient !


★Le Coin aux Etoiles★



 Lila, le petit cocker de Cabu, vue par Ombre Louve

mercredi 7 janvier 2015

Je suis Charlie

#JeSuisCharlie
Voici mon modeste hommage face à cette horreur:
un petit montage et un condensé des articles concernant ce fait qui me glace le sang d'effroi tant l'homme prouve qu'il est bien plus capable du Pire, quand si peu de fois il tente le Meilleur! Je sens que je ne pourrais pas vivre encore longtemps dans cette mélasse immonde qui nous entoure! Je le pense depuis très longtemps, mais aujourd'hui, cette évidence vient douloureusement me gifler une nouvelle fois: Ou on se tire, ou on en crèvera d'une façon ou d'une autre nous aussi! Il est tellement plus facile de détruire que de construire. Mais moi je ne veux pas être détruite à petit feu et je ne veux pas perdre perdre ma vie "à la gagner". Je veux créer!

NOTE: vous pouvez partager cet article et mon montage, mais n'oubliez pas de citer vos sources. Merci.
★ Ombre Louve ★

article mis à jour:  le 7 janvier à 23:55 

 
La liberté d'expression frappée par une barbarie sans nom! #CharlieHebdo décimé:
12 morts dont les dessinateurs Cabu, Charb, Tignous et Wolinski.


ARTICLES à consulter:
- TVA Nouvelles

- le Figaro

- Fusillade au siège de Charlie Hebdo sur WIKIPEDIA


pourquoi "nous sommes tous Charlie"

#JeSuisCharlie"I Am Charlie"
 
PHOTOS:
album 1
album 2


• Attentat au Charlie Hebdo: Les quatre dessinateurs-vedettes assassinés:

★ Cabu: un coup de crayon sans égal

★ Charb: « Je préfère mourir debout que vivre à genoux »

★ Georges Wolinski: dessinateur érotomane et pessimiste

★ Tignous: le dessinateur Tignous "le teigneux' est mort dans l'attaque

les victimes de l'attentat

________________________________

✩✩✩LES HOMMAGES✩✩✩

- L'adieu à Cabu, Wolinski, Tignous et Charb, par ZEP sur son blog:


- L'hommage de Plantu:

- celui de Philippe Geluck
Chers tous,
Merci pour vos réactions affectueuses et vos messages. Comme vous tous, je suis anéanti par cet attentat ignominieux contre la bande de Charlie Hebdo. Je perds des amis et des maîtres, et toutes mes pensées vont vers leurs proches. Mais au-delà de cette tragédie, c'est notre société entière qui est visée ; c'est chacun d'entre nous, dans sa liberté de penser. Le 7 janvier 2015 est un jour noir pour la démocratie. Honte au fascisme religieux.
Philippe Geluck



- Joann Sfar :
"They thought they were picking on cartoonists. Today, they shot at the Islam too."

- Rob Tornoe :

- d'autres dessinateurs à découvrir ici



• ce soir, de nombreux rassemblements d'hommage aux victimes de l'attentat ont lieu partout (aussi dans plusieurs villes en Belgique: Mons, Bruxelles,...)
CARTE

- 35.000 personnes personnes étaient rassemblées en fin d'après-midi sur la place de la République dans l'est de Paris, non loin du siège de Charlie Hebdo.

A Lyon, plus de 12.000 personnes rendent hommage aux victimes
 Le maire de Lyon, Gérard Collomb, a pris la parole pour dénoncer "l’horrible tragédie de Paris."
"Tuer des journalistes pour les textes qu’ils avaient pu écrire, tuer des dessinateurs pour les dessins qu’ils avaient pu réaliser. Assassiner un journal pour ce qu’il avait publié. Il y a longtemps qu’on n’avait pas connu telle barbarie, a-t-il déclaré. La liberté de pensée, la liberté d’expression, la liberté de vivre tout simplement, chacun avec sa culture, sa philosophie, sa religion, ses idées, c’est qu’il y a de plus précieux, de plus fondamental dans notre société."
Le président du Club de la presse de Lyon, Stéphane Rabut, a également pris la parole, avant qu'un orchestre ne rende également hommage aux victimes.
La foule a ensuite scandé des "Charlie ! Charlie", ou des "liberté ! liberté !".

- dix mille "Charlie" place du Capitole à Toulouse
  
- Un demi-millier de personnes se sont rassemblées en silence mercredi soir sur la place de la Riponne à Lausanne après l'attentat contre «Charlie Hebdo». 

Beaucoup brandissaient des affichettes avec l'inscription: «Je suis Charlie».
Lancé en milieu d'après-midi sur les réseaux sociaux, le rassemblement a débuté vers 18 heures. Au fil des minutes, la foule a grossi, mêlant manifestants, journalistes, rédacteurs en chef, responsables politiques. Des bougies ont été allumées. 
«On est là par solidarité pour les victimes et pour défendre la liberté d'expression»


- L'attaque de Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier a soulevé une émotion internationale qui s'est propagée jusqu'à Hollywood.


Google rend également hommage aux victimes avec un ruban noir affiché sur sa page d'accueil
________________________________

✩✩✩DERNIÈRES INFOS✩✩✩

Attentat à Charlie Hebdo : les trois suspects ont été identifiés
Selon les informations reçues par le Métro, les trois individus recherchés par la police après l'attentat survenu ce mercredi matin dans les locaux de Charlie Hebdo ont été identifiés.Leurs noms, prénoms et dates de naissance sont aux mains de la police. Ce mercredi soir, quelques heures après la terrible attaque contre le journal Charlie Hebdo, les identités des trois suspects étaient connues des forces de l'ordre.
Il s'agirait de trois hommes âgés de 18 ans, 32 ans, 34 ans. Deux d'entre eux, les plus âgés, sont des frères nés à Paris, et donc de nationalité française. La nationalité du troisième, qui serait SDF, n'est pas encore connue.
Plus d'informations à suivre...

• Le point sur les victimes :
Selon le récit du procureur, on compte actuellement 12 morts, parmi lesquels:
- 8 journalistes (dont Cabu, Charb, Tignous, Wolinski, Bernard Maris et trois non nommés)
- 2 policiers (un, Franck D., abattu dans la rédaction, l'autre, Ahmed Merabet, à l'extérieur)
- 1 invité de la rédaction (Michel Renaud)
- 1 personne à l'accueil de l'immeuble
- Et 11 blessés dont 4 graves, parmi lesquels le journaliste Philippe Lançon et deux policiers.

• Les témoignages:
- Les premiers témoignages des journalistes de « Charlie Hebdo »
- le récit glaçant de la dessinatrice Coco, obligée d'ouvrir aux terroristes 
Coco, une dessinatrice travaillant pour Charlie Hebdo était présente au siège du journal lors de l'attentat terroriste mercredi matin. Menacée avec sa fille devant les locaux de la rédaction, elle a été contrainte de faire entrer les assaillants, a-t-elle témoigné pour l'Humanité.
- Un voisin témoigne

• Suivez l'évolution de la situation:
- la libre
- site "le Monde"

________________________________

Le matin de la fusillade, le no 1177 est publié avec en une, une caricature de Michel Houellebecq signée Luz.
À l'intérieur, l'un des derniers dessins publiés de Charb, titré « Toujours pas d'attentats en France » montrait un islamiste déclarant : « Attendez ! On a jusqu'à la fin janvier pour présenter ses vœux... ».

ARTICLE "le dernier dessin terriblement prémonitoire de Charb"



ATTENTION: Surtout, ne pas faire d'amalgames!
L'islam n'est PAS du terrorisme! Ce qui est mauvais c'est l'extrémisme et non telle ou telle croyance (religieuse ou non)! Ce genre de fait ne va, hélas, que fournir des (mauvaises) raisons supplémentaires aux racistes de tous poils ; et installer un sentiment d'insécurité grandissant, près à accepter des mesures de "sécurités" draconiennes!
#DiviserPourMieuxRégner

exemple de propos "limites": Serge Moati


________________________________

Statut de · Florian Houdart ·

J-1733 avant un possible départ (partie 1)
Emoi général. sur le net. 
Chez ceux qui ont perdu l'habitude de s'indigner et même chez eux qui ne l'ont jamais eue. 
Parce qu'il y a eu des morts.  
Et que les médias ne parlent que de ça. 
Et que cela se passe à quelques centaines de kilomètres de chez nous à peine. 
Partie émergée de la barbarie. Qu'y-a-t-il en dessous ?
Hier, on débattait gentiment. Argument contre argument. 
Rhétorique pure. Académicienne. Manichéenne. 
Hier, on parlait trop.  De Zemmour. De Houellebecq. 
D'autres adeptes du "choc des civilisations".

Ces salauds doivent se frotter les mains. 
Les terroristes les auront bientôt attachées avant d'être propulsés au rang d'ennemis publics numéro 1. 
J'ai très peur de ce qui va suivre : le même climat de tension généralisée, mais en pire.
Mon Autre était très émue en découvrant le massacre. 
J'ai bien vu qu'elle ne supportait pas l'idée que des artistes soient assassinés par la haine la plus brute, que cela prouvait que nos sociétés étaient vraiment mauvaises et qu'il n'y avait plus rien à espérer. 
Elle fait la part des choses. 
On ne peut pas dire le même de la plupart des commentateurs du drame...
Bientôt, le souvenir des morts s'effacera dans la mémoire collective. 
Par contre, il restera une empreinte très forte. 
Les gens les plus ouverts, les plus tolérants, commenceront eux aussi à vivre dans la peur de tous ceux que cette entreprise d'immondices qu'est la presse aime à présenter comme "musulmans d'apparence". 
Il y aura un consensus de plus en plus fort. Le plan parfait.
Je ne veux pas assister à ça. Je ne veux pas voir, jour après, des victimes de plus tomber de manière de plus en plus brutale.

Alors, mon Autre et moi-même, on se regarde et on se demande mutuellement : 
"Tu penses que tu pourrais enseigner dans un pays comme la Nouvelle-Zélande ? 
Moi l'art. Toi le français. En plus, tu comprends bien l'anglais maintenant. Et puis ces plages sont si belles."

Nous sommes d'accord. 
Il faut partir le plus loin possible, viser les antipodes. 
Et surtout bien choisir son nouveau lieu de vie. 
Chaque jour sous ce ciel est un jour où éclate le drame de trop. 
RIP le Respect, l'Intelligence et la Paix.


J-1733 avant un possible départ (partie 2)
Se dire qu'il y a d'innombrables salauds qui vivent grassement de l'appel à la paranoïa généralisée, à la discrimination sans limite et au meurtre de victimes émissaires quelles qu'elles soient ; d'innombrables salauds de tous bords qui ne verront jamais leurs vies menacées tandis que d'autres tombent sous les balles pour quelques dessins, peu importe qu'ils aient été de bon ou de mauvais goût... 

Se dire aussi que nous sommes cernés de toutes parts par des idéologies extrémistes qui, soit jettent impunément dans la misère ceux qui n'ont déjà rien soit assassinent au nom d'une hypothèse philosophique soit considèrent comme des sous-humains ceux qui diffèrent d'une norme culturelle jamais remise en question. 


Se dire également que ceux qui seront toujours vus comme les plus extrémistes dans ce contexte des plus dangereux sont ceux qui en appellent pourtant à l'égalité, à la rationalité et à la tolérance. 

Ceux qui n'acceptent ni maîtres ni esclaves. 

Je pense à mes amis du Batia Mourt sou

Je me rappelle la quantité de propos impertinents, choquants pour certains, grossiers même que ce type de publication satirique nous a permis de tenir, à moi et à d'autres auteurs ou amis caricaturistes et je me demande vraiment vers quelle montée de violence sans nom on va si tous ceux qui crient un peu fort sans appeler pour autant à la haine risquent leur peau. 

Je suis triste ce soir et plus déterminé que jamais à traverser au moins une mer ou un océan pour voir ce qu'il y a au-delà. Parce qu'il fera toujours plus gris, plus frais et plus venteux dans cette triste Europe...




________________________________

[Ombre Louve]





mardi 6 janvier 2015

conférence-débat: Le Québec se révolte


Conférence-débat: "Le Québec se révolte" ce dimanche 11 janvier 2015 à 16h
à l'asbl Le Coin aux étoiles
et présenté par Philippe Poliquin, historien québecois et témoin des faits.


infographie: Ombre Louve

EVENT FB: www.facebook.com/events/383426265160321


La prochaine activité de l'ASBL apparait sur le site "Que faire"
http://www.quefaire.be/le-quebec-se-revolte-562540.shtml




Le mouvement étudiant de 2012 au Québec : La Révolution Érable

Conférence-débat, présentée par Philippe Poliquin, historien québecois et témoin des faits.

A l'occasion de son passage en Belgique, Philippe Poliquin, chercheur à l'UQAT (Université du Québec), viendra donner une présentation inédite sur le Mouvement étudiant qui a secoué le Québec en 2012. Ce mouvement fut l'un des plus grands mouvements contestataires de ces dernières années, remettant radicalement en cause le modèle libéral et conservateur de Jean Charest et voyant s'unir dans les rues étudiants et travailleurs. Vu le contexte politique actuel de la Belgique, marqué notamment par les mesures d'austérité dans l'enseignement, le témoignage qui nous sera livré ce dimanche 11 janvier sera d'une très grande valeur.

16h : Présentation du sujet par Philippe Poliquin
17h15 : Débat et questions

Ouverture du bar qui proposera des boissons bios et équitables ainsi que des croissants et pains au chocolat pour l’occasion.

ENTREE LIBRE



 

MONStreuse Année 2015



Hello à tous!

Je manque de temps pour terminer les rapports concernant la réouverture du Coin aux Etoiles,  mon exposition et pour expliquer les prochaines activés de l'asbl!

Cela ne saurait tarder! 
En attendant , je vous souhaite une MONStreuse Année 2015!  ;)